Beyoncé & Jay-Z achètent une nouvelle maison de rêve dans les Hamptons ! (Photos)

dr
27 septembre 2017
Par Aurélie AMCN
Il s’agit de leur second achat en deux mois. Visite guidée de la nouvelle demeure luxueuse de Beyoncé et Jay-Z dans les Hamptons à 26 millions de dollars.

Quand on s’appelle Beyoncé et Jay-Z, rien n’est jamais trop beau, ni trop grand, ni trop cher ! Le couple le plus puissant de l’industrie musicale vient d’acheter sa seconde propriété en seulement deux mois. Souvenez-vous, à la fin du mois d’août dernier, les deux interprètes du tubes ‘’Crazy In Love’’ achetaient une immense villa dans le très chic quartier de Bel Air à Hollywood, Los Angeles, pour la modique somme de 88 millions de dollars, soit environ 90 millions d’euros. Une demeure comprenant de nombreuses chambres, onze salles de bain, quatre piscines, un spa, sans oublier un terrain de basket, une cave à vin, une confiserie privée et une salle de cinéma privée.

Mais avec désormais une grande famille de trois enfants, Blue Ivy, 5 ans, et les jumeaux Rumi et Sir nés en juin dernier, Beyoncé et Jay-Z ont besoin de beaucoup, beaucoup d’espace. Ils ont ainsi jeté leur dévolu sur une seconde maison dite de ''vacances'', dans un second quartier très huppé des Etats-Unis et situé, cette fois-ci, sur la côte Est. C’est donc dans les Hamptons que les deux artistes ont décidé de s’installer. Un second achat estimé à  seulement - 26 millions de dollars, car « cela fait deux ans que ce bien est sur le marché, donc Jay-Z et Beyoncé ont pu négocier un tel prix ! ». 

La demeure mesure près de 12 000 mètres carré et dispose de sept chambres, et autant de salles de bain, d’un immense terrain de 8 000 mètres carré avec piscine et d’une dépendance pour d’éventuels invités. Les photos de cette nouvelle acquisition viennent d’ailleurs d’être publiées sur la toile (voir photos ci-dessous). La presse américaine rappelle que Jay-Z et Beyoncé possèdent déjà plusieurs maisons aux Etats-Unis dans les villes de Los Angeles, de New-York, de la Nouvelle-Orléans, et tant d’autres. À quand une demeure en France ?