Insolite

Beyoncé : sa soeur énervée après la publication de photos retouchées ! (PHOTOS)

20 octobre 2017 à 16h40 Par Aurélie AMCN
Crédit photo : Solange Knowles VEVO

Solange Knowles, la petite-sœur de Beyoncé, est en colère. Un magazine de mode a retouché ses photos et ça, elle ne le tolère pas. Avec classe, elle riposte sur les réseaux sociaux.

Solange Knowles est énervée ! Et on sait ce qu’il se passe quand la petite-sœur de Beyoncé est en colère. Enfin, Jay Z le sait. Et pour cause, on se souvient encore (surtout lui !) de la violente gifle qu’elle lui a assénée dans l’ascenseur du Standard Hotel de New York le soir de la soirée du célèbre MET Gala. Les images de vidéosurveillance de l’hôtel avaient fait le tour du monde en quelques secondes. On apprendra par la suite que Solange Knowles reprochait à son beau-frère d’avoir été infidèle. Mais aujourd'hui, c’est une toute autre affaire qui fait sortir Solange Knowles de ses gonds. La chanteuse de 31 est la nouvelle cover-girl de la prochaine édition du Evening Standard Magazine. Pour l’occasion, elle a récemment pris la pose vêtue d’une sublime robe blanche à volants accessoirisée par d’imposantes boucles d’oreilles composées de perles blanches. Pour compléter sa tenue, la sœur de Beyoncé a arboré une toute nouvelle couleur de cheveux (blond platine) qu’elle a sublimée avec des tresses collées ; une coiffure réalisée par Joanne Petit-Frère, une célèbre coiffeuse réputée pour ses sculptures capillaires. 

Fier du résultat, le magazine s’est empressé de partager la couverture de son prochain numéro sur les réseaux sociaux accompagné de la légende suivante : « Son troisième album a été salué par la critique et a rencontré un large succès commercial, mais Solange est aussi bien passionnée par l’art que par la musique (…) ». Manque de bol pour le magazine, Solange Knowles a été furieuse après la publication de ce cliché "photoshoppé" ! En réponse, elle a donc publié la photo originale sur son compte Instagram. Sur cette version, on découvre que la coiffure de Solange est en réalité surmontée d’une sorte de cercle façon auréole d’ange. En légende, l’interprète de Don’t Wish Me Well écrit : « DTMH », une abréviation de la phrase « Don’t Touch My Hair », qui n’est autre qu’un de ses titres et qui se traduit par « Ne touche pas à mes cheveux ». 

Solange Knowles est d’autant plus en colère qu'au cours de son entretien avec les journalistes du Evening Standard Magazine elle a longuement évoqué son amour pour l’art capillaire, et notamment pour les tresses et les nattes. « C’est comme une forme d’art. Ce n’est pas juste une histoire de cheveux. C’est une histoire de sororité et de transmission (…). Cela veut dire beaucoup de choses, mais aussi le fait de vouloir garder le contrôle sur la façon dont je représente mon corps au monde », a-t-elle déclaré. 

dtmh @eveningstandardmagazine

Une publication partagée par Solange (@saintrecords) le