Musique

Cardi B insultée par la chanteuse Azealia Banks (Photo)

15 mai 2018 à 10h55 Par Aurélie AMCN
Crédit photo : I am Cardi B

Vexée et en colère, Cardi B a supprimé son compte Instagram et déserté Twitter après un violent clash avec une chanteuse américaine l’ayant grossièrement insulté dans une émission. On vous dit tout.

Cardi B n’est plus sur Instagram. La rappeuse vient de supprimer sa page sur le réseau social après les insultes d’une célèbre chanteuse américaine. Lors de son passage dans l’émission The Breakfast Club, Azealia Banks, une habituée des clashs avec les people, a en effet qualifié Cardi B de « caricature de la femme noire », tout en estimant qu’elle ne savait pas s’exprimer correctement : « Il y a deux ans, la conversation autour de la culture des femmes de couleur était sur le point d’atteindre des sommets. C’était vraiment une conversation nationale et très intelligente. Mais tout a changé et Cardi B est arrivée (…) ». Pour elle, Cardi B est d'ailleurs « un rat illettré et sans talent ».  Pour appuyer ses propos, elle cite d’ailleurs l’album Lemonade de Beyoncé ou encore les textes de Nicki Minaj. 

Rapidement informée, Cardi B n’a pas manqué de réagir sur les réseaux sociaux, et notamment sur son compte Instagram en publiant un très long message adressé à sa détractrice. Elle s’attaque ainsi à « une femme qui trouve son bonheur en dénigrant constamment les femmes noires (BeyoncéRihannaSkai Jackson, Remy Ma) et qui ne peut pas essayer de les défendre parce que ce serait trop pratique ». Mais elle ne s’arrête pas là et se défend encore. « La différence entre toi et moi, c’est que je n’ai jamais prétendu être ou représenter une personne que je ne suis pas. Je suis arrivée jusqu’ici en étant moi-même et en restant vraie (…). Tu penses qu’une personne est intelligente parce qu’elle utilise de grands mots et de longues phrases ? Quelle intelligence tu as si tu ne sais même pas que le mot illettré signifie ne pas savoir lire ou écrire. Je sais faire les deux, et parler deux langues couramment », commence par écrire la rappeuse, vexée. Elle poursuit ensuite : « Et juste parce que je ris plus fort ou que je parle plus fort, ne fait pas de moi une caricature ! ». 

Quelques heures après ce règlement de comptes, Cardi B a supprimé la publication, puis désactivé son compte Instagram. Dans la foulée, elle a aussi rendu son compte Twitter privé. Selon plusieurs médias américains, elle y aurait publié un dernier tweet : « J’en ai marre de toutes ces conneries. J’ai besoin de me concentrer sur ma grossesse, ma famille, mes nouveaux projets et mon compagnon. Écoutez l’album Invasion Of Privacy ».