Drake au cœur d’une polémique sur ses écoutes en streaming

Drake
09 juillet 2018
Par Stéphane Hubert
Drake est en train de battre tous les records d’écoute sur les sites de streaming. Mais ces chiffres pourraient être faussés.

Scorpion, le dernier album de Drake, est sorti il y a une dizaine de jours et a écrabouillé la concurrence. 300 millions d’écoutes en une journée, 1 milliard en une semaine… Personne n’a pu résister à ce raz-de-marée. Mais le public avait-il le choix ?

Drake s’impose en force ?

C’est en effet ce qui a marqué de nombreux abonnés premium de la plateforme Spotify : Drake était partout ! Sur chaque page d’accueil, dans chaque playlist, même celles qui n’avaient rien à voir avec le style musical du canadien. De quoi voir sa présence comme de la publicité cachée. Certains abonnés s’en sont plaints auprès de la compagnie suédoise qui, pour la plupart, leur a offert un mois d’abonnement gratuit.

Une mésaventure qui rappelle celle de 2014 qui avait secoué le monde du streaming quand Apple avait automatiquement téléchargé, sans demander l’autorisation à ses utilisateurs, le nouvel album de U2 sur tous les comptes ITunes de ses abonnés.