Jay Z : Donald Trump le tacle en plein meeting ! (Vidéo)

Wikimedia commons
31 mai 2018
Par Aurélie AMCN
Jay Z a été le sujet principal du dernier meeting de Donald Trump. Face à une foule dense, le président des États-Unis n’a pas manqué de tacler le mari de Beyoncé. Les internautes sont choqués !

Jay Z ne s’attendait pas à être le sujet du dernier discours de Donald Trump. Nous non plus d’ailleurs. Mais le 29 mai dernier, lors d’un meeting dans la ville de Nashville, dans le Tennessee, le président des États-Unis a évoqué la campagne présidentielle de la candidate Hillary Clinton. Il a également parlé de ses nombreux soutiens, et notamment de Jay Z, le mari de Beyoncé. Donald Trump n’a alors pas été tendre avec le rappeur en le taclant violemment sur sa manière de s’exprimer. « La seule façon dont elle [Hillary Clinton] a réussi à remplir la salle était de faire venir Jay Z. Et son langage était si sale (vulgaire) qu’il m’a fait me sentir comme l’homme le plus propre de la terre. C’est vrai ! », commence-t-il par déclarer face à une foule dense.


DONALD TRUMP ATTAQUE JAY Z EN PLEIN MEETNG

Acclamé, Donald Trump se vante alors : « Il se tenait là, devant ces foules, et par ailleurs, sans aucun instrument de musique. Moi, j’ai rassemblé bien plus de monde que lui ! ». La foule s’esclaffe. Le président américain poursuit ensuite, en se moquant davantage de son ancienne concurrente et de Jay Z. Donald Trump se permet même une petite imitation, gestes à l’appui : « Il se tenait devant toutes ces personnes en utilisant le mot-F [fuck] et Hillary s’asseyais de nouveau en se disant : ‘’Oh, je suis en difficulté, s’il vous plaît ne lui demandez plus d’utiliser ce genre de langage’’ ». 

LES INTERNAUTES PRENNENT LA DÉFENSE DE JAY Z

Des propos qui n’ont pas tardé à faire réagir les internautes sur les réseaux sociaux. Pour prendre la défense de Jay Z, certains ont rappelé au président Donald Trump ses propres propos vulgaires lors de meeting. « Apparemment, vous avez oublié vos propres paroles de sagesse Monsieur le président. Voici un petit rappel des choses répugnantes qui sont sorties de votre bouche », s’indigne une jeune femme en ressortant un discours du président des Etats-Unis. Tandis que le compte Twitter du New York Daily News cite carrément les pires sorties médiatiques du président américain. Et toc !