Musique

Kendrick Lamar est prêt à arrêter le rap pour céder sa place

23 février 2018 à 10h45 Par Aurélie AMCN
Crédit photo : Kendrick Lamar

Après Booba, c’est au tour de Kendrick Lamar d’évoquer son avenir dans l’industrie musicale. Le rappeur américain se dit prêt à céder sa place… On vous dit tout.

Décidément, c’est la période… Booba vient d’évoquer la fin toute proche de sa carrière. « Le rap n’est plus une fin en soi. Idéalement, j’aimerais faire un dernier disque et arrêter (…). J’arrive à un âge où j’ai envie de créer pour d’autres artistes », a confié le Duc de Boulogne à nos confrères du magazine Les Inrockuptibles. Aujourd’hui, une autre grande figure du rap-game évoque à son tour son avenir. Dans un entretien exclusif accordé au site américain Billboard, Kendrick Lamar s’est, en effet, montré tout à fait serein en affirmant être prêt à arrêter le rap pour céder sa place à de jeunes artistes. 

« Il faut toujours prendre du plaisir pour le faire, et prendre du plaisir à le faire. Je pense qu’à partir du moment où je ne prendrais plus aucun plaisir pour ça, aller en studio, et pour en revenir aux similitudes avec Kobe, maximiser tout mon potentiel, je me dirais que les choses se corsent. Mais avant que tout cela arrive, je passerai le flambeau à un autre jeune homme qui a la même passion pour supporter et assumer d’être sur le trône », déclare l’interprète de HUMBLE. 

Pour lui, c’est un passage obligé qui lui rappelle d’ailleurs ses débuts, lorsque The Game, Dr. Dre ou encore Snoop Dogg se sont retirés afin de lui laisser le champ libre et lui permettre de devenir à son tour « le roi de la côte Ouest ». « Si tu détectes la même excitation que toi chez quelqu’un d’autre, c’est ça la clé pour faire évoluer les choses et transmettre le flambeau dans le hip-hop. C’est exactement ce qu’ils ont fait pour moi, alors je le ferai pour quelqu’un aussi », poursuit-il. 

Mais Kendrick Lamar rassure aussi ses fans, en précisant que son retrait de l’industrie musicale n’est pas encore pour tout de suite, car il n’a pas encore croisé le chemin de son successeur : « Pour l’instant, je me sens bien. Je vous tiendrai au courant quand les dernières années se profileront, quand je me dirai : ‘’Ok, ce gars est l’élu. Il vient de la ville, c’est lui le bon, il a tout ce qu’il faut’’ ». Kendrick Lamar nous fait donc encore profiter de son talent, et notamment en signant et supervisant l’intégralité de la bande-originale du film Black Panther. Quel génie !