Info générale

L’amende forfaitaire pour usage de stupéfiants est revue à la baisse

09 novembre 2018 à 14h25 Par Maud Tambellini
Crédit photo : Wikipedia

Faire payer les usagers de stupéfiants plutôt que les envoyer vers des tribunaux, c’est la volonté du gouvernement. Prochainement les personnes prises en train de fumer un joint devront s’acquitter d’une amende. Le montant vient néanmoins d’être revu à la baisse.

Le gouvernement entend changer de braquet dans la lutte contre l’usage de stupéfiants. Plutôt que de risquer une peine de prison avec sursis, très peu souvent appliquée par les tribunaux, les fumeurs de cannabis en France vont bientôt devoir s’acquitter d’une amende forfaitaire.

À l’origine, le montant de 300 euros avait été fixé autant pour l’usage de stupéfiants que pour la vente d’alcool à des mineurs. Le chiffre vient d’être ramené à 200 euros par les députés à l’Assemblée nationale.

On estime à près de 700 000 le nombre de fumeurs quotidiens de cannabis. Malgré la politique répressive en place, à l’âge de 16 ans, les Français seraient les premiers consommateurs de cannabis d’Europe.