Info générale

L’intelligence humaine des nouvelles générations serait-elle menacée ?

14 juin 2018 à 12h43 Par Bertrand Loppin
Crédit photo : Pixabay

Des chercheurs norvégiens viennent de constater que le quotient intellectuel des générations nées après 1975 est de moins en moins élevé. Plusieurs facteurs de notre environnement seraient en cause.

Deviendrait-on de plus en plus stupide ? C‘est l’inquiétante question que l’on peut se poser au vue des conclusions d’une récente étude publiée dans la revue américaine PNAS et effectuée par des chercheurs norvégiens. Les scientifiques se sont penchés sur les performances intellectuelles des jeunes Norvégiens testés à l’occasion de leur service militaire, et nés entre 1962 et 1991. L'intérêt de l'étude norvégienne est de comparer entre eux les QI de frères, donc de personnes issues d'un milieu social strictement identique, et aux gènes proches. Ils ont constaté qu’entre 1962 et 1975, le QI s’est élevé de 0,20 point par an. En revanche entre 1975 et 1991, il a baissé de 0,33 point par an. Les nouvelles générations à partir de 1975 seraient donc touchées par une baisse de leur QI.

Comment expliquer ce résultat étonnant ? Pour les chercheurs qui ont réalisé cette étude, Il ne s’agit pas d’une évolution génétique du genre humain. Pour eux, ce sont des facteurs environnementaux qui expliquent cette baisse du QI. Parmi ces facteurs, ils citent notamment : l’évolution des systèmes éducatifs et de l’éducation dispensée dans les familles, le développement du multimédia, l’influence des médias, la nutrition et l’exposition du corps humain aux perturbateur endocriniens. En revanche, parmi tous ces facteurs énumérés, les chercheurs ne tranchent pas sur un en particulier. Ils expliquent qu’ils ne sont pas en mesure de pouvoir identifier une cause unique et précise avec les données dont ils disposent. 

Pour autant est-il vraiment nécessaire de s’alarmer ? Le QI n’est pas forcément synonyme d’intelligence. La créativité et l'originalité des idées d'une personne, sont également des paramètres importants. Or, elles ne sont pas prises en compte dans la mesure du QI. De plus, comme l’environnement qui l’entoure, l’intelligence humaine évolue. Peut-être sommes-nous en train d’assister a un début de mutation. L’intelligence des anciennes générations nées avant 75 n’est tout simplement plus la même que celle des nouvelles générations confrontées à un monde différent et en pleine évolution.