Musique

Le verdict est tombé: Fianso est condamné !

06 février 2018 à 14h15 Par Bertrand Loppin
Crédit photo : Universal Music

Fianso a été condamné à de la prison avec sursis dans l’affaire du tournage d’un clip sauvage sur l’A3. Il a été relaxé pour un autre tournage dans la cité des 3000 à Aulnay.

Le tribunal de Bobigny a rendu son jugement dans deux affaires de tournage de clips sauvages impliquant Fianso. Pour la première, il s’agissait d’une vidéo illustrant le clip « Toka », une vidéo tournée sans autorisation au beau milieu de l’A3 à hauteur d’Aulnay en avril dernier. Fianso a écopé de quatre mois de prison avec sursis et 1 500 € d’amende. Dans le second dossier, il a été relaxé au bénéfice du doute. Il avait tourné des images pour le clip du morceau « Pégase » dans la cité des 3 000 à Aulnay-sous-Bois. Faute de preuve, le tribunal a estimé qu’il n’y avait pas matière à le condamner.

À la sortie de l’audience, Fianso n’a pas souhaité faire de déclaration. Il a pris quelques minutes pour réaliser des selfies avec des fans. Son avocat, Maître Steeve Ruben, s’est déclaré satisfait de ce jugement. Il a précisé que la condamnation prononcée était un avertissement et que dorénavant, Fianso ne réaliserait plus de tournage de clip sauvage. Pour mémoire, il y a deux semaines, la procureure avait requis quatre mois de prison avec sursis et 1500 € d’amende pour avoir bloquer l’A3. Elle avait également demandé 3 mois ferme et 4 000 € d’amende pour les troubles survenus dans la cité des 3000.

Fianso va donc maintenant pouvoir se consacrer à sa carrière musicale sans craindre de se retrouver en prison. La suite des événements s’annonce plutôt bonne. Le 26 janvier dernier, Fianso a sorti son nouvel album « Affranchis ». Au cours de la première semaine de mise en vente, cet album s’est déjà écoulé à un peu plus de 26 000 exemplaires, streaming inclus.