Les Franciliens attendent une compensation après 6 semaines de grève

Flickr
17 mai 2018
Par Mikaël Livret
La décision est d’ores et déjà très attendue par les usagers franciliens des transports en commun. Le président de la SNCF, Guillaume Pepy, doit rencontrer ce jeudi la présidente de la région Ile-de-France, Valérie Pécresse, afin d’évoquer les éventuels remboursements des abonnements. Mais ce n’est pas gagné.

Les Franciliens seront-ils dédommagés ? C’est tout l’enjeu du bras de fer engagé par la région Ile-de-France et la SNCF depuis quelques jours. Après un mois et demi de galère dans les trains de banlieue, les franciliens attendent un geste commercial au moins équivalent aux difficultés rencontrées.

Une réunion est prévue ce jeudi réunissant la SNCF, Ile-de-France Mobilités et les associations d’usagers à la veille d’une dix-neuvième journée de grève. Ensemble, ils devront trouver un accord sur d’éventuels gestes commerciaux et dédommagements.

«On ne peut pas faire moins en Ile-de-France que ce que l’on a fait en province», avait déjà promis Guillaume Pépy, au début du mois. Sachant que les abonnés TER auront droit à une ristourne de 50 % sur leurs abonnements en juin, on peut espérer un geste au moins équivalent pour les 2 millions d’abonnés Pass Navigo en Ile-de-France.