Médine : pourquoi son concert au Bataclan fait-il polémique ?

Médine ( cover album Prose élite 2017)
11 juin 2018
Par Maud Tambellini
Le rappeur Médine sera en concert les 19 et 20 octobre prochain au Bataclan. Et bien que la date du 20 affiche déjà complet, certains aimeraient pourtant que Médine ne vienne pas du tout. On vous explique pourquoi.

La polémique ne cesse d’enfler depuis plusieurs jours autour des concerts de Médine au Bataclan. A l’origine ce sont des élus français de droite et d’extrême droite qui se sont indignés de sa programmation dans une salle touchée par les attentats du 13 novembre 2015.

Car en effet, selon les arguments qu’ils tiennent à charge contre lui, le rappeur a sorti en 2005 l’album «  Jihad, le plus grand combat est contre soi-même ». En prime, ils fustigent les paroles d’une chanson intitulée «  Don’t laïk » sorti en 2015. Le rappeur Médine y chante « Crucifions les laïcards comme à Golgotha/ j'mets des fatwas sur la tête des cons/ Je me suffis d'Allah, pas besoin qu'on me laïcise ».

De son côté Médine s’est défendu d’être un islamiste et aurait même admis l’an dernier être allé trop loin avec ce titre. En tout cas c’est ce que rapportait le magazine Les Inrocks qui aurait assisté à l’intervention du rappeur devant l’Ecole Normale Supérieure. Il aurait en effet déclaré : « La provocation n’a d’utilité que quand elle suscite un débat, pas quand elle déclenche un rideau de fer. Avec Don’t laïk, c’était inaudible, et le clip a accentué la polémique. J’ai eu la sensation d’être allé trop loin. »

Néanmoins Médine n’a pas que des détracteurs. Dans un post sur Instagram, le rappeur a remercié les SMAC de France qui n’ont pas cédé aux polémiques. SMAC signifiant salles de musiques actuelles.

Enfin pour être complet il faut savoir que Médine a sorti cette année un titre qui s’intitule «  Bataclan » et dans lequel il y dit tout son respect pour la salle et son rêve de s’y produire un jour.