Info locale

On connaît l’une des voitures qui pourrait chasser Autolib !

12 juin 2018 à 14h21 Par Virgil Bauchaud
Crédit photo : Wikipédia

La Mairie de Paris songe à remplacer Autolib. Plusieurs constructeurs sont intéressés, dont PSA qui entend déployer sa C-Zéro en free-floating.

Les jours d’Autolib semblent comptés et la concurrence met la pression. Le service de voitures électriques à Paris et en petite couronne est menacé. D’après le groupe Bolloré qui gère le service, Autolib pourrait atteindre un déficit cumulé de 293 millions d’euros d’ici 2023 et réclame 40 millions d’euros par an à la capitale et 97 communes d’Ile-de-France.

Une demande qui ne plait pas à la Mairie de Paris, qui a reçu ce lundi des constructeurs pour trouver le service de voitures électriques en libre service de demain. Et PSA pourrait tirer son épingle du jeu. Le constructeur serait prêt à déployer entre 1.000 et 1.500 C-Zéro pour démarrer dans la capitale. Ces véhicules électriques se passeraient de bornes et seraient déployés en Free Floating, c’est-à-dire disponibles n’importe où et réservable via son smartphone. Un tarif de 24 centimes d’euros la minute est avancé. Les villes de Madrid et Lisbonne acceuillent déjà le service. Peut-être en attendant Paris dans quelques mois.